Vous avez le bac, vous voulez faire des études longues

Les experts de l'APECITA vous conseillent

 

(1) Classes prépa BCPST - concours A ENV
Classes prépa TB - concours A TB ENV
Classes prépa BCPST - concours A (BIO, PC BIO, POLYTECH A BIO)
Classes prépa TB - concours A (BIO, POLYTECH TB BIO)
Classes prépa réseau polytech

Certaines de ces formations sont proposées par la voie de l’apprentissage ou de la formation continue, renseignez-vous directement auprès des écoles et des universités.

LES ECOLES ACCESSIBLES APRES UNE CLASSE PREPARATOIRE

La voie normale d’accès à certaines écoles consiste à passer, après le baccalauréat, par deux ans de classes préparatoires.

Pour consulter la liste des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr ou http://prepas.org
Pour vous inscrire en classes prépa : www.parcoursup.fr
Pour vous inscrire aux concours : www.scei-concours.fr

Dans l’enseignement supérieur agronomique et vétérinaire, on trouve :

Pour les titulaires d'un bac général

Pour les titulaires d'un bac technologique

(1) Spécialité biochimie ou biologique
(2) Option sciences de la vie du groupe Polytech et du groupe Archimède

Ecoles vétérinaires : à la rentrée 2021, 160 places seront accessibles directement via Parcoursup. Ces étudiants suivront une année de cycle préparatoire dans les écoles vétérinaires


Réforme du bac général (2021)
Quelles spécialités choisir pour devenir vétérinaire ou ingénieur agronome ?

Les écoles nationales d’agronomie et les écoles nationales vétérinaires (1) font les recommandations suivantes aux lycéens envisageant de poursuivre leurs études dans leurs établissements.
• Pour la classe de première : le choix de la spécialité SVT ou biologie-écologie (lycées agricoles), parmi les trois à suivre en classe de première, est indispensable pour connaître les bases de la biologie. Il sera complété par les choix des mathématiques et de la physique-chimie.
• Pour la classe de terminale : le choix de la spécialité SVT ou biologie-écologie (lycées agricoles) a vocation à être maintenu parmi les deux spécialités suivies, mais des lycéens qui n’auraient pas fait le choix de maintenir cette spécialité en classe de terminale doivent pouvoir aussi être en capacité de préparer les concours d’accès aux écoles nationales d’agronomie et aux écoles nationales vétérinaires. Si les mathématiques ne sont pas choisies en spécialité en classe de terminale, l’option mathématiques, complémentaire, est vivement conseillée.
(1) Agrocampus Ouest, AgroParisTech, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, Ensaia
Nancy, INP-Ensat, École nationale vétérinaire d’Alfort, École nationale vétérinaire de
Toulouse, Institut Agro Montpellier SupAgro, Oniris, VetAgro Sup.

Pour en savoir plus : www.concours-agro-veto.net

La prépa des écoles du réseau polytech
Le Parcours des écoles d’ingénieurs Polytech (PeiP) est un cycle préparatoire qui permet d’intégrer les écoles du réseau Polytech. À l’issue des deux années, les étudiants ayant validé leur PeiP ont un accès direct, et de droit, à une école du Réseau Polytech. L’affectation dans une école s’appuie sur le souhait de l’étudiant en fonction des spécialités offertes et des places disponibles, ainsi que sur le nombre de points obtenus au concours.
Pour en savoir plus : www.polytech-reseau.org

La prépa des INP
Elle propose un cycle préparatoire de deux ans, dans six villes (Bordeaux, Grenoble, Nancy, Saint-Denis de la Réunion, Toulouse et Valence). Elle permet, à sa sortie, d’intégrer sans concours, une école d’ingénieurs du réseau INP :
Bordeaux : ENSCBP, ENSEGID, ENSTBB
Grenoble : Ense3
Nancy : ENSAIA, ENSG, ENSIC
Épinal : ENSTIB
Toulouse : INP-ENSAT, EI Purpan
Pour en savoir plus : www.la-prepa-des-inp.fr

 

LES ÉCOLES ACCESSIBLES APRÈS LE CONCOURS « A BIO » ET « A TB BIO »

L’institut Agro Agrocampus Ouest - École nationale supérieure des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Rennes et Angers)
L’institut Agro Montpellier SupAgro - Institut national d’études supérieures agronomiques de Montpellier
AgroParisTech - Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement
VetAgro Sup campus agronomique (Clermont-Ferrand) - Institut d’enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l’environnement
Agrosup Dijon – Institut national supérieur des sciences agronomiques de l’alimentation et de l’environnement
Bordeaux Sciences Agro – École nationale supérieure des sciences agronomiques
Oniris – École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation (Nantes)
Ensaia – École nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires (Nancy)
INP-Ensat - École nationale supérieure agronomique de Toulouse

LES ÉCOLES ACCESSIBLES APRÈS LE CONCOURS « A ENV » ET « A TB ENV »

ENVA – École nationale vétérinaire d’Alfort
ENVT – École nationale vétérinaire de Toulouse
VetAgro Sup campus vétérinaire - Institut d’enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l’environnement (Lyon)
Oniris - École nationale Rouen, Rennes) vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation (Nantes)

Dilpôme d'état paysagiste (DEP)
Le diplôme d’État paysagiste dure trois ans et est accessible par :
la voie externe, pour les bacs + 2 ;
la voie interne, pour les étudiants ayant suivi un cycle préparatoire d’études en paysage (CPEP).

Ce CPEP est proposé par :
l’Ensap (École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille)
l’ENP-Insa Centre-Val de Loire (École de la nature et du paysage de Blois)
l’EnsapBx (École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux)
l’ENSP (École nationale supérieure du paysage de Versailles-Marseille)

 

LES ECOLES ACCESSIBLES AVEC UNE PREPA INTEGREE (ACCES DIRECT)

Les trois écoles privées d’ingénieurs de France Agro3 : Junia ISA (Lille), EI Purpan (Toulouse), Isara (Lyon)
ESA - Ecole supérieure d'agricultures (Angers)
Ihedrea – Institut des hautes études de droit rural et d’économie agricole (Puteaux, Rennes et Toulouse)
Plusieurs écoles du groupe Insa - Institut national des sciences appliquées
Istom - École supérieure d’agro-développement international (Angers)
Esaj - École supérieure d’architecture des jardins (Paris)
L’institut Agro Agrocampus Ouest – École nationale supérieure des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage (Rennes et Angers)
UniLaSalle (Beauvais, Rouen, Rennes)

Didier Kleiber, directeur de l’enseignement à l’école d’ingénieurs de Purpan

« Le lycéen qui veut accéder à un cursus d’ingénieurs doit avoir une appétence et des connaissances pour les sciences. De fait, pour son passage en première, l’école de Purpan, école d’ingénieurs en sciences du vivant, lui conseille de choisir trois matières scientifiques parmi les quatre proposées : mathématiques, SVT, physique-chimie et sciences de l’ingénieur. S’il a des facilités dans deux matières scientifiques, et si une autre l’attire, il peut opter pour une troisième spécialité non scientifique. Lors du passage en terminale, il pourra maximiser ses chances en conservant deux disciplines scientifiques. Concernant les matières qu’il « faut » conserver entre la première et la terminale, nous pensons qu’il est préférable que l’élève garde celles qui lui plaisent le plus, même si la construction intellectuelle qu’apportent les mathématiques paraît prioritaire à acquérir. Dans tous les cas, l’élève disposera, en première année, de cours de renforcement dans les matières qu’il n’aurait pas suivies en terminale. Pour les enseignements facultatifs, en première comme en terminale, le choix est libre. Un profil différent nous interpellera toujours lors du recrutement. En bref, les bases scientifiques, les passions et la personnalité sont les clés pour intégrer une école d’ingénieurs en sciences du vivant comme celle de Purpan. Pour s’y inscrire en première année, il est nécessaire de candidater par le biais de la plateforme Parcoursup. Les établissements du réseau France Agro3(1) recrutent collectivement sans épreuves écrites académiques. Une première sélection s’effectue sur la base des résultats, de la fiche Avenir (à l’aide d’un outil d’aide à la décision) et de la lecture du dossier des étudiants. Ils se voient attribuer une note (qui représente 60 % de la note finale) qui détermine leur admissibilité en journée candidats. Lors de cette dernière, chaque élève passe un entretien de motivation et répond à un questionnaire de motivation et de culture générale dans chacune des écoles du réseau France Agro3 auxquelles il aura postulé. Une analyse complémentaire du dossier complétera l’étude de sa candidature. Cette étape donne lieu à une note qui représente 40 % de la note finale. »
(1) Réseau auquel appartient l’école d’ingénieurs de Purpan.