TSM / Purpan : La durabilité des systèmes alimentaires au coeur d’un nouveau master

Dès la rentrée de septembre 2023, Toulouse School of Management (TSM) proposera un nouveau parcours de master « management des organisations agroalimentaires durables » co-accrédité par l’école d’ingénieurs de Purpan. Une collaboration qui permettra aux étudiants TSM et hors TSM d’orienter leurs études vers des enjeux majeurs liés aux systèmes alimentaires.

Toulouse School of Management et l’école d’ingénieurs de Purpan partagent depuis plusieurs années des doubles diplômes. Les deux établissements ont une fois de plus rassemblé leurs expertises en management et sur les filières agroalimentaires du futur pour construire un nouveau parcours de master dédié au management des organisations agroalimentaires durables (MOAD). Il permettra de former des cadres experts dans le développement des projets visant la souveraineté alimentaire des territoires.
« Il n’y a pas uniquement les acteurs du monde agricole et agroalimentaire qui sont soucieux de l’environnement et des enjeux des systèmes alimentaires et territoriaux, explique Mélise Bouroullec, enseignante-chercheuse en marketing des filières agroalimentaires à l’école d’ingénieurs de Purpan. Le développement d’une alimentation accessible à tous, saine et équilibrée, la recherche d’un système qui préserve l’environnement, le climat, les sols, l’eau et la biodiversité ainsi que la reterritorialisation de l’alimentation, sont autant de questions qui préoccupent l’ensemble de la société française. Entreprises, institutions et organisations doivent repenser de manière urgente nos systèmes alimentaires en vue d’atteindre une souveraineté alimentaire. Les besoins sont énormes et chez TSM et Purpan, cela nous a paru évident de rassembler nos expertises respectives en management et en sciences du vivant pour monter une formation ambitieuse et de qualité, pour initier les étudiants à ces enjeux. »

Des modalités pédagogiques innovantes

Ce master 2, d’une durée d’un an, comptera 264 heures de cours magistraux et travaux dirigés où seront abordés la diversification, les enjeux européens, les leviers en matière de logistique décarbonée, la distribution, etc. Cela par le biais d’interventions et modalités pédagogiques innovantes, telles des simulations de prise de parole et d’argumentation autour des enjeux environnementaux et agricoles, ainsi qu’un jeu de rôle faisant interagir différents types d’acteurs (exploitation agricole, établissements scolaires, grossiste, convives, conseils agricoles, collectivité territoriale, etc.) dans une démarche participative de mise en place de l’approvisionnement local pour la restauration collective.
Les cours seront dispensés dans les locaux de TSM et sur le site de l’école d’ingénieur de Purpan, ainsi que chez des partenaires, comme le marché d’intérêt national de Toulouse. Tout au long de la formation, des professionnels de l’agroalimentaire viendront témoigner de leurs expériences sur les enjeux RSE et les transitions des filières agroalimentaires. Après un stage de 3 mois, les étudiants formés dans ce parcours seront les cadres de demain au sein des entreprises et organisations du secteur agroalimentaire. Ils seront capables de gérer des projets dans les domaines de la gestion de l’innovation-R&D, le management de stratégies de transformation et d’adaptation des modes de production-distribution-consommation, le lancement de produits agroalimentaires et de projets d’alimentation du territoire… Les diplômés pourront ainsi exercer des métiers tels que directeur d’établissement et de PME, responsable de collectivités territoriales, chef de projet, chef de produit en marketing stratégique ou opérationnel, coordinateur des projets territoriaux, responsable de collectivités territoriales ou consultant…

Aude Bressolier, Tribune Verte n°3011