RENOUVELER SON CERTIPHYTO en deux heures

Après un parcours de formation labellisée Écophyto, les chefs d’exploitation agricole peuvent suivre un module de formation à distance d’une durée de deux heures pour renouveler leur Certiphyto.

En novembre dernier, Vivéa, le fonds d’assurance formation des actifs non salariés agricoles, a mis en service un module de formation à distance destiné au renouvellement du Certiphyto (certificat individuel de produits phytopharmaceutiques). Fin mai 2020, 394 attestations avaient déjà été délivrées.
Pour suivre cette formation à distance, il est nécessaire de se pré-inscrire sur le site inscription-certiphyto@agrosupdijon. fr. Ce module de deux heures, fractionnables, s’adresse uniquement aux chefs d’entreprise agricole ayant déjà suivi un parcours de 14 heures de formation labellisée Écophyto dans les trois années précédant le renouvellement du certificat. « Nous trouvions dommage que des personnes s’étant récemment formées à des techniques plus vertueuses pour réaliser des économies de produits phytosanitaires ne puissent pas valider les acquis de cette formation », explique Guy Vernerey, chef de projet qualité et développement durable chez Vivéa.

Un programme complet
Ces formations sont régies par un cahier des charges national de Vivéa, et peuvent avoir une approche systémique (agroécologie, agriculture biologique, biodiversité…) ou une visée technique (maîtrise des produits phytosanitaires et de l’emploi des méthodes alternatives). Ce module de deux heures, conçu par Agrosup Dijon et encadré par un comité technique (ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, FNSEA, chambres d’agriculture…), vient ainsi compléter les connaissances des stagiaires autour de la réglementation, de la santé et de la sécurité des produits phytosanitaires. Divisé en trois parties, il aborde en premier lieu la composition, la toxicité et les risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires. Puis, il s’intéresse aux préoccupations majeures qui portent sur la santé, sur la protection des proches et de l’environnement. La dernière partie est enfin consacrée aux pratiques qui contribuent à mettre en œuvre des traitements dans les meilleures conditions pour assurer la sécurité, la santé et le respect de l’environnement. Au terme de chaque partie, le stagiaire, qui dispose de plusieurs tentatives, doit obtenir 100 % de bonnes réponses aux trois quiz proposés. Une fois les tests validés, il télécharge une attestation de formation, qui lui sert ensuite à faire une demande de renouvellement de certificat sur le site service-public.fr. « Ce certificat est indispensable à un professionnel pour acheter des produits phytosanitaires », rappelle Guy Vernerey. Il atteste en effet que l’utilisateur de pesticides a des connaissances suffisantes pour employer ces produits en sécurité et réduire leur usage.

Lorsque les chefs d’exploitation agricole n’ont pas réalisé au préalable une formation labellisée Écophyto, ils peuvent renouveler leur certificat en suivant une formation en présentiel de 7 heures ou bien en réussissant un test de connaissances d’une durée de 1h30. Les premiers Certiphyto obtenus en 2010, ayant une durée de validité de dix ans, doivent obligatoirement être renouvelés cette année. Depuis fin 2016, leur validité a été réduite à cinq ans. Les renouvellements commenceront à partir de l’année prochaine.

CAROLINE EVEN, Tribune Verte n°2942