- Grandes cultures Productions animales

Agathe Demenais, étudiante en BTSA Acse : « Mieux se connaître pour bien s’orienter »

Agathe Demenais, étudiante en BTSA Acse : « Mieux se connaître pour bien s’orienter »

Après avoir envisagé des études en espagnol à la Sorbonne, Agathe Demenais a choisi une autre trajectoire en rejoignant le CEZ de Rambouillet pour un BTSA Acse. Grâce à l’intervention de l’Apecita, elle a bénéficié de conseils personnalisés qui ont guidé son orientation future. Celle qui entend poursuivre en école d’ingénieurs témoigne de l’importance de la connaissance de soi pour bien guider ses choix.

Alors qu’elle se destinait à des études d’espagnol à la Sorbonne après son bac littéraire, Agathe Demenais a choisi, il y a bientôt deux ans, de prendre une tout autre voie. « Je ne me voyais pas faire mes études en plein Paris, passer du temps dans les transports en commun… d’autant plus que j’adore la nature, le grand air et les animaux. » Elle finit donc par pousser les portes du CEZ de Rambouillet où elle s’inscrit en BTSA Acse. Et celle qui sera diplômée d’ici quelques mois, après deux ans d’alternance dans une chèvrerie, a désormais une idée claire et précise de ce qu’elle souhaite pour la suite. L’intervention de l’Apecita dont elle a bénéficié en janvier dernier n’y est pas étrangère, comme elle en témoigne. « Laurence Stey et Laurence Gohmann de l’Apecita sont intervenues toute une journée dans notre classe. Après nous avoir présenté l’association, nous sommes rapidement entrés dans le vif du sujet avec des tests de personnalité pour en apprendre plus sur nous, nos envies, nos valeurs. Cet exercice, loin d’être évident, est cependant tellement enrichissant. Pour ma part, cela a été déterminant quant au choix de mon avenir professionnel. »

Des conseils personnalisés

La suite de l’intervention s’est concentrée sur la lettre de motivation ainsi que le CV et les étudiants ont bénéficié des conseils de l’Apecita pour les aider à améliorer ces deux outils incontournables de la recherche d’emploi. « Les conseillères de l’Apecita étaient vraiment dans l’échange et prenaient le temps de s’adapter à tous nos différents profils, souligne Agathe. J’ai pu également solliciter un entretien individuel que j’ai complété, plus tard, par un second rendez-vous. L’Apecita m’a permis d’y voir vraiment plus clair sur ce que j’avais envie de faire et de ne pas faire. Aujourd’hui, je souhaite donc poursuivre mes études par une prépa ingénieurs à Unilasalle afin de devenir ingénieure soit en agronomie soit dans le génie de l’environnement. Ce temps passé sur la connaissance de soi doublé des conseils de l’Apecita a donc été déterminant dans mon orientation. »

Aude Bressolier, Tribune Verte n° 3041

Patricia Viteaux, coordinatrice BTS Acse au CEZ de Rambouillet : « Faire appel à des professionnels de l’emploi pour accompagner au mieux nos étudiants »

Chaque année, le CEZ de Rambouillet, base en Ile-de-France, accueille entre 20 et 25 apprentis en BTSA Acse et productions animales. Au-delà des compétences théoriques et pratiques que les étudiants acquièrent en alternant périodes en entreprises et en centre de formation, l’établissement les prépare également à leur entrée future dans le monde du travail, notamment à travers le module M11 dédie à l’accompagnement au projet personnel et professionnel. « C’est dans le cadre de ce module que j’ai choisi de faire intervenir l’Apecita, détaille Patricia Viteaux, coordinatrice BTSA Acse. Habituellement, la délégation Île-de-France présentait à nos étudiants de deuxième année le marché de l’emploi et les études post-BTS, sur un créneau de deux heures. Cette année, nous avons opté pour une intervention plus complète sur une journée entière, car nous trouvions que nos étudiants n’étaient pas forcément bien outillés sur le CV et la lettre de motivation. Sur ces thématiques, nous préférons faire appel à des spécialistes de l’emploi tels que l’Apecita. »
Face à la grande satisfaction des étudiants, le CEZ de Rambouillet devrait réitérer l’expérience l’an prochain mais peut-être sur deux demi-journées distinctes, afin de laisser aux apprenants le temps de ≪ maturer ≫ les informations apportées et de revenir auprès de l’Apecita avec des questions plus précises.