Une chaire Agriculture biologique à Bordeaux

Bordeaux Sciences Agro, l’université de Bordeaux et l’Inrae ont créé une Chaire Agriculture biologique pour valoriser et développer la filière bio. Un des objectifs affichés : coconstruire des offres de formation pour assurer le développement de l’agriculture biologique.

Cela fait maintenant sept mois que la Chaire Agriculture biologique de Bordeaux Sciences Agro est née. À sa source, trois partenaires : Bordeaux Sciences Agro, l’université de Bordeaux et l’Inrae. Tous ont travaillé à mettre sur pied un plan d’action, sur trois ans, qui structurera les actions menées par la Chaire.
Parmi ses objectifs, la Chaire Agriculture biologique souhaite favoriser le dialogue entre les acteurs de l’agriculture biologique et la recherche. Elle veut aussi mobiliser les étudiants sur des projets professionnels d’envergure et coconstruire des offres de formation pour assurer le développement de l’agriculture biologique.
« La montée en puissance de l’agriculture biologique pose de nombreuses questions techniques, économiques, sociétales et génère de nouveaux besoins en matière de compétences. Avec nos partenaires, nous avions à coeur de lancer une Chaire commune pour répondre à ces différents enjeux et consolider le développement de la filière », expliquent Thomas Nesme et Isabelle Masneuf-Pomarède, cotitulaires de cette Chaire.

Douze entreprises mécènes

L’équipe de la Chaire ambitionne de mobiliser une vingtaine d’entreprises mécènes pour financer ses différentes actions. Douze sociétés, comme le réseau coopératif Biocoop Gironde, le domaine viticole Château Canon ou l’organisme de qualification Qualisud, ont officialisé leur accord de financement.
Olivier Buitge, gérant des Biocoop de Talence et Gradignan, insiste sur le sens de ce financement : « Depuis le début de l’aventure Biocoop, nous tenons à financer des projets de sens et d’avenir pour valoriser la filière biologique. Ce mode de production est un élément clé de la transition écologique qu’il est urgent d’accélérer. En tant qu’acteurs de la bio depuis plus de trente ans, nous avons un rôle à jouer dans la dynamisation du secteur. Allier nos forces avec des acteurs de l’enseignement supérieur dans un projet visant à renforcer le dialogue entre les mondes scientifique et professionnel est alors apparu comme une évidence. »

Amélie LAVOISIER,Tribune Verte 3006

LES MISSIONS DE LA CHAIRE AGRICULTURE BIOLOGIQUE

  • Créer une passerelle entre le monde scientifique et les acteurs du secteur biologique pour :

-identifier les attentes de la filière ;

-faire remonter des problématiques ;

-identifier des solutions concrètes pour répondre aux enjeux du secteur.

  • Coconstruire avec les acteurs du monde socio-économique des formations initiales et/ou professionnelles permettant aux étudiants de Bordeaux Sciences Agro d’acquérir un socle de connaissances solides sur l’agriculture biologique, appuyé sur les résultats de la recherche et les expériences de terrain
  • Mettre en place 5 ou 6 projets professionnels menés par les étudiants pour leur permettre de s’immerger et d’identifier les enjeux clés de ce mode de production d’avenir
  • Organiser au minimum trois séminaires scientifiques de vulgarisation et des ateliers articulés autour de thématiques prospectives