Un nouveau média en mouvement

Avec son nouveau site Internet MVT (Média vraiment tout terrain), l’Union nationale des MFR s’adresse à tous les jeunes présents dans les territoires. Elle y présente de nombreuses initiatives et pratiques de son réseau d’associations.

Courant décembre 2020, l’Union nationale des Maisons familiales rurales (MFR) a lancé un nouveau site Internet pour la jeunesse, baptisé MVT pour Média vraiment tout terrain. Présenté comme une initiative des MFR, le site Internet mvt.mfr.fr se veut ouvert et participatif comme l’explique Christophe Bernard, responsable communication et systèmes d’information au sein de l’Union nationale des MFR. Il complète le site institutionnel mfr.fr mais aussi leur communication sur les réseaux sociaux(1). Toutes les semaines, le comité éditorial souhaite publier au moins deux articles sous différentes formes, avec des vidéos, des interviews, des citations, des chiffres clés, des articles, des dossiers... « Nous allons lancer un quiz pour demander aux jeunes ce qu’ils ont retenu de l’année 2020, les évènements marquants, ce qu’ils en ont appris, leurs attentes pour 2021 et leur avenir… », mentionne le responsable.

L’avenir des jeunes au cœur du projet
Fin janvier, une websérie de quatre épisodes intitulée « Jeunesse et nouvelles ruralités » a également été mise en ligne. « Le documentaire donne la parole à des jeunes du Grand Est, à des acteurs de territoire (professionnels, responsables associatifs, élus, acteurs de l’éducation et de la formation…). Ce sont des témoignages porteurs d’optimisme, malgré le contexte difficile. Journaliste, chercheurs ou experts y associent leur regard et ouvrent des perspectives », présente-t-il. Mettre en avant la jeunesse dans les territoires est le leitmotiv de l’Union nationale qui souhaite en faire un site de référence sur cette thématique, sans opposer ruraux et urbains. Elle veut mettre en lumière les initiatives et pratiques mises en place dans les MFR, « pour les jeunes et par les jeunes », comme par exemple des actions menées dans des projets de partenariats de solidarité internationale, sur la migration en Europe… « Nous comptons sur les relais de notre réseau pour alimenter le site », indique-t-il. L’Union pourra également s’appuyer sur les nombreuses expériences de terrain portées par les 430 associations MFR en France.
Les MFR, qui proposent plus de 350 qualifications réparties dans 18 secteurs professionnels, peuvent avec MVT aller au-devant d’un nouveau public intéressé par l’alternance. « Nous voulons toucher des personnes qui ne connaissent pas les MFR, et même celles qui ne connaissent pas le milieu agricole », déclare Christophe Bernard. Selon lui, ce nouveau média véhicule « l’état d’esprit des MFR », alors que le site institutionnel mfr.fr promeut les formations. « Sur MVT, nous voulons réaffirmer la raison d’être des MFR. Nous proposons aux jeunes de venir en MFR pour obtenir un diplôme mais aussi pour vivre un projet, souligne-t-il. Depuis les origines des MFR, l’ambition est d’éduquer les citoyens ouverts sur le monde. L’idée est qu’ils réussissent autant dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle et sociale, qu’ils apprennent à s’engager dans les associations de leur territoire, à prendre la parole, à rester curieux. » Pour l’Union nationale des MFR, MVT incarne véritablement cette idée de mouvement tourné vers la jeunesse et les territoires.

(1) Facebook (@mfr.asso.fr), Twitter (@unmfreo), YouTube (unmfreo), Instagram (@mfr_officiel), Vimeo (vimeo.com/mfrofficiel)

CAROLINE EVEN (Tribune Verte N°2957)
Crédit photo : UNMFREO