Soigneur animalier F/H

Soigneur animalier F/H

On compte sur elle/lui

Préparer et distribuer la nourriture aux animaux
Assurer la propreté du lieu de vie des animaux
Assister le vétérinaire dans son travail
Prendre en charger les « petits » soins (pesée, brossage…)
Assurer le suivi des reproductions, des naissances et des décès
Respecter les règles d’hygiène et de sécurité
Réaliser l’inventaire des stocks de nourriture, de médicaments et de matériel
Participer au déplacement des animaux

Son profil

• Goût prononcé pour le contact avec les animaux
• Bonnes connaissances en comportement animal
• Maîtrise des méthodes de contention lors des soins
• Polyvalent
• Bonne condition physique
• Sens de l’observation
• Disponible

Les formations possibles

Bac pro CGEA sensibilisation animalier en parc zoologique
Bac pro CGEA métiers animaliers
Certification professionnelle ou CQP : animalier en parc zoologique, soigneur animalier en parc zoologique, soigneur animateur d’établissements zoologiques…

Où exercer ?

• Dans un zoo, un parc animalier ou aquatique, une animalerie, un refuge ou une clinique vétérinaire

Ses perspectives d'évolution

Évoluer vers un poste de chef soigneur, de responsable animalier, d’auxiliaire vétérinaire, de vendeur en animalerie.

Quelle rémunération ?

À partir de 18 K€

Benjamin Ménard, soigneur animalier au parc zoologique de Trégomeur
« J’APPRÉCIE SURTOUT LE CONTACT AVEC LES ANIMAUX »

Depuis décembre 2011, Benjamin Ménard est soigneur animalier au parc zoologique de Trégomeur (22), un poste qu’il occupe après un parcours dans différents univers professionnels. « Après un bac littéraire et une expérience dans la restauration et dans la grande distribution, j’ai été employé en tant que palefrenier, un métier qui m’a donné envie de travailler au contact d’espèces autres que le cheval. Une conseillère en reconversion m’a alors orienté vers le métier de soigneur animalier. J’ai suivi une formation pour obtenir la certification animalier en parc zoologique à la Maison familiale rurale de Carquefou (44), un cursus d’une durée de sept mois et partagé entre périodes en centre et périodes de stage. J’ai décroché un poste avant la fin de ma formation. » Son métier comporte de multiples missions : « En tant que chef soigneur, mon rôle est d’encadrer l’équipe de soigneurs et de stagiaires, sous la houlette de ma supérieure. Il s’agit notamment d’organiser la répartition des tâches entre les employés : le suivi des animaux, des soins, du nettoyage… Mais je suis soigneur avant tout ! Je prépare et distribue la nourriture, assure la propreté du lieu de vie des animaux, veille au bien-être animal… »
Le soigneur animalier apprécie le travail en extérieur, et surtout le contact avec les animaux. « J’aime aussi le côté physique ainsi que la polyvalence du métier, qui inclut le petit bricolage : il faut savoir aménager un enclos, réparer une clôture, construire un abri… La maîtrise des connaissances de base sur les animaux (biologie, comportement…), la capacité à travailler en équipe et la résistance physique sont des qualités déterminantes. L’aptitude à travailler au contact du public est également essentielle dans ce métier qui inclut des animations pédagogiques : il faut savoir communiquer et animer un groupe, et être capable de répondre à ses besoins ainsi que de mesurer son intérêt. »

Solenn Marzin, directrice du parc zoologique de Trégomeur
« NOUS PRIVILÉGIONS LES CANDIDATS AYANT ACQUIS LES BASES DU MÉTIER »

Ouvert en 2007, le parc zoologique de Trégomeur, situé dans les Côtes-d’Armor, est spécialisé dans les espèces d’Asie et de Madagascar. Étendu sur 14 hectares, le site héberge plus de 300 animaux de 60 espèces différentes. Félins (tigres, lions d’Asie, panthères des neiges…), ours malais, pandas roux, primates et oiseaux y vivent en semi-liberté dans un environnement le plus proche possible de leur milieu naturel. En plus d’être un équipement de loisirs et de divertissement – il accueille 80 000 visiteurs par an, le parc participe à la sauvegarde d’espèces en péril et accueille des associations pour l’organisation de journées à thème. L’équipe compte, en saison, vingt salariés : six soigneurs animaliers, mais aussi des personnes travaillant en restauration, à l’accueil, à l’administration et aux espaces verts. « Le soigneur animalier a une grande importance puisqu’il est au cœur de l’activité du zoo. Son rôle est de s’occuper des animaux au quotidien : préparation et distribution de la nourriture adaptée à chaque espèce, entretien des locaux et de l’environnement des animaux. Il procède également à certains soins vétérinaires et s’occupe du bien-être animal. En saison, il peut aussi être amené à proposer des animations pédagogiques, sur une espèce définie par exemple. En contact permanent avec les animaux, le soigneur assure le relais entre le terrain et la direction générale en faisant remonter des informations nécessaires pour certaines prises de décision de gestion d’espèces, de mise en place de travaux à réaliser… » Pour ce poste, le parc zoologique de Trégomeur préfère recruter des personnes issues d’écoles et de centres de formation proposant des formations de soigneur animalier (certificat de spécialisation). « Notre zoo attire beaucoup de postulants. Aussi, nous privilégions les candidats ayant acquis les connaissances de base du métier, notamment à l’occasion de stages dans d’autres parcs animaliers, et ayant déjà été confrontés à la réalité du terrain. »

Emmanuelle THOMAS, Tribune Verte N°2963
Crédit photo : TOPVECTORS/ADOBE STOCK