Partenariat entre NaturaPôle (Seine-Maritime) et l'APECITA

Le partenariat entre l’Apecita et le lycée professionnel agricole et agroalimentaire d’Yvetot remonte à 1989. Les interventions des conseillers emploi formation y ont débuté en 1994. Des échanges riches sur le marché de l’emploi et les projections de carrières.

« Le lycée d’Yvetot est aujourd’hui intégré au sein de NaturaPôle, EPLEFPA de Seine Maritime, aux côtés de deux autres lycées professionnels : Neufchâtel Brémontier et Envermeu ; le CFA et le CFPPA multisites de Yvetot, Fauville-en-Caux et Mont-Saint-Aignan. Sur près de 2 500 apprenants, environ 1 100 étudiants se situent sur le site historique d’Yvetot », rappelle Nicolas Nouail, directeur du NaturaPôle.

Ouvrir à la réflexion
Pour tous les établissements publics agricoles départementaux, la priorité est de « proposer des formations adaptées à la montée en compétences, que ce soit auprès des jeunes en formation initiale scolaire et en apprentissage, ou auprès d’un public adulte, notamment en reconversion, par le biais des formations courtes, sur sites, mais aussi à distance grâce à notre campus digital » insiste-t-il. Afin de promouvoir l’insertion professionnelle et d’accompagner la transition des pratiques (climatiques, énergétiques, écologiques, etc.), l’établissement a à cœur de multiplier les partenariats, comme celui établi avec l’Apecita, selon le directeur. Proposées auprès des étudiants de terminale, mais surtout de 2e année de BTSA, les interventions de l’Apecita ont pour objectif d’ouvrir à la réflexion des jeunes sur leur formation et métier, selon Luis Da Costa, proviseur du lycée agricole et agroalimentaire d’Yvetot : « Sur ces deux années en particulier, les jeunes ont la possibilité d’entrer dans la vie active ou de poursuivre leurs études. Les interventions de l’Apecita apportent des éléments précis sur les deux axes. Nous encourageons les élèves à aller au moins jusqu’au BTSA, notamment ACSE, STA ou Anabiotec, dispensés au NaturaPôle. Ensuite, 50 % de nos diplômés BTSA choisissent de continuer leurs études en France ou à l’étranger, avec une licence pro, parfois des masters, voire une école d’ingénieurs pour quelques-uns ! »

Accompagner les projets
Dès la 1re année de BTSA, un module d’accompagnement aux projets personnel et professionnel de l’étudiant est mis en place par l’équipe pédagogique. Les étudiants se voient proposer un bilan individuel de capacités et compétences afin de se préparer à la vie active ou à la poursuite d’études : rédaction de CV, lettres de motivation, entretiens d’embauche avec des DRH issus d’organismes professionnels agricoles et économiques. L’appui complémentaire de Marie-Pierre Mourocq-Marie, déléguée régionale de l’Apecita Normandie, est un vrai atout pour aider les jeunes à prendre conscience de ces enjeux, insiste Luis Da Costa : « Un intervenant extérieur, qui plus est expert sur les domaines de l’emploi et de la formation, a davantage d’impact auprès des jeunes. Il y a beaucoup d’échanges, autour de l’écriture des CV et lettres de motivation, et de la capacité à se mettre en avant pour un poste donné en comprenant les attentes des recruteurs. La force de l’Apecita est aussi de pouvoir présenter les nombreux métiers des secteurs agricoles, para-agricoles, agroalimentaires, et des opportunités d’embauches. »


UniLaSalle, campus de Rouen
DÉCOUVRIR SES TALENTS PAR LA CONNAISSANCE DE SOI

Depuis quatre ans, l’Apecita intervient au sein du campus de Rouen d’UniLaSalle, auprès des étudiants en 4e année du cycle ingénieur. « Ces échanges en TD courant hiver font partie du module de finalisation du projet professionnel, détaille Caroline Granel, responsable du Centre de carrière à UniLaSalle. Nous demandons à l’Apecita d’aborder le marché de l’emploi d’un point de vue national, pour offrir une vision plus large à nos étudiants sur leurs possibilités de carrière. Avec des interventions d’1 h 30 à 2 h, ils testent aussi un outil de connaissance de soi pour voir l’adéquation avec leurs envies de métiers, qu’ils peuvent solliciter ensuite plus en détail lors d’entretien-conseils individuels avec l’Apecita. » Les interventions de l’Apecita sont aussi l’occasion de mettre en lumière les opportunités de recrutements, par leurs références d’offres d’emploi. Chaque année, une centaine d’ingénieurs sortent diplômés du site UniLaSalle de Rouen. Les secteurs d’activité sont variés : commerce (26 %), industrie agroalimentaire (21 %), organismes para-agricoles (16 %), sociétés de conseil en ingénierie et bureaux d’études (16 %) (chiffres 2022). En matière de métiers, le conseil et l’animation arrivent en tête (53 %), suivis des fonctions commerciales (10 %), de la qualité (10 %), des achats (10 %) et de la production (10 %).

OLIVIER LEVEQUE, Tribune Verte N°30004