Lycée agricole de Sevran : UN FUTUR LYCÉE 100 % agroécologique

À la rentrée 2022, le nouveau lycée agricole de Sevran accueillera ses premiers élèves. Pont entre la ville et la campagne, la nouvelle structure se positionne sur l’agroécologie.

Un nouveau lycée agricole devrait ouvrir ses portes dans le département de la Seine-Saint-Denis à la rentrée 2022. Sa particularité ? Être le premier lycée agricole 100 % agroécologique.
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a pris part, en novembre 2021, à la signature d’une convention entre la mairie de Sevran et l’association porteuse du projet de lycée agricole, Saltus Campus. Ce projet est soutenu et porté par le réseau associatif local : il regroupe notamment des acteurs comme Agrof’île (association qui œuvre pour la pleine intégration des arbres au sein des systèmes de production agricole franciliens), le domaine de Courances, le réseau scientifique Ideas (réseau créé à l’initiative d’Inrae et d’AgroParisTech en 2016 pour organiser une dynamique entre recherche et formation). Il permettra de développer une offre de formation agricole en Seine-Saint-Denis – alors même que ce département n’en est plus pourvu depuis 2020. Il envisage d’accueillir, dès la rentrée 2022, une cinquantaine d’élèves dans des classes de 4e, 3e, CAPa et de Bac pro, puis de s’agrandir.

Agroforesterie et agroécologie

Le projet pédagogique défini en lien avec l’Unrep (Union nationale rurale d’éducation et de promotion), association agréée par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, permettra notamment de mener de nombreux projets autour de l’agroécologie et de l’agriculture périurbaine. L’objectif : susciter un regain d’intérêt pour les métiers agricoles tout en favorisant l’agroécologie.
Cette signature, avancée pour le projet Saltus Campus, s’inscrit en concomitance avec de très bons résultats pour l’enseignement agricole, dont les effectifs d’apprenants enregistrent une dynamique forte, avec une hausse du nombre d’élèves à la rentrée 2021 (+ 0,8 %) et une hausse historique d’apprentis sur l’année 2020-2021 (+ 22 % d’élèves apprentis en 2021). Ce futur lycée renforcera ainsi l’ancrage de proximité en zone périurbaine de l’enseignement agricole aux côtés de plus de 800 établissements déjà existants en France et formant chaque année près de 200 000 jeunes, apprentis et élèves.
Saltus Campus a pour ambition de devenir le premier lycée 100 % agroécologique de France et de créer un pont entre la ville et la campagne. Il réunira en effet un secteur ultra-urbanisé, Sevran (Essone), où sera construit le lycée, et des plateaux techniques situés au sud de l’Essonne et de la Seine-et-Marne. Les élèves, notamment de CAP grandes cultures, de Bac pro gestion des milieux naturel et forestier (GMNF) et de Bac pro installation agricole, disposeront en effet de plus de 2 000 ha pour mener leurs travaux pratiques, que ce soit dans la conduite de grandes cultures, l’agroforesterie, le maraîchage bio, la gestion durable d’une forêt, etc. Les questions écologiques seront abordées de manière à réconcilier les enjeux des productions agricoles et de protection de l’environnement. Une prise en compte « globale », prévue dans le fonctionnement du futur établissement : les déplacements des élèves entre les deux sites (Sevran et plateaux techniques) se feront, par exemple, en véhicules électriques.

Emmanuelle Thomas, Tribune Verte n° 22982