Interventions : Des formules à la carte

En fonction des attentes des établissements de formation et des publics concernés, l’APECITA propose différents types d’intervention sur le marché de l’emploi et sur les techniques de recherche d’emploi.

L’APECITA propose aux établissements de formation, à travers la signature d’une convention d’insertion annuelle, de les accompagner afin de faciliter l’insertion de leurs élèves dans le monde professionnel. Dans une première formule, les équipes de l’APECITA interviennent en deux heures pour présenter le marché de l’emploi, ses évolutions ainsi que les poursuites d’études possibles. Ces deux heures peuvent se répartir en une présentation groupée, suivie d’entretiens individuels par petits groupes avec un sujet d’intérêt commun. L’un des objectifs de cet atelier est que les élèves soient en confiance pour qu’ils puissent poser toutes les questions souhaitées. « Cette intervention se déroule en deux parties, souligne Jean-Michel Sotton, délégué régional à l’APECITA Auvergne-Rhône-Alpes. Dans un premier temps, je présente l’APECITA et ses missions, et j’évoque globalement le marché de l’emploi dans leur secteur d’activité. J’aborde également la question du salaire et la façon dont on le négocie. » Dans un second temps, le délégué régional, qui est amené à intervenir dans les lycées, dans les universités et dans les écoles d’ingénieurs, explique aux étudiants les possibilités de poursuite d’études. La période d’orientation s’étend d’octobre à fin mars. Cette année, suite à la pandémie, Jean-Michel Sotton a dû s’adapter : « Le contenu de mon intervention, que j’effectue à présent à distance, est resté le même. D’ailleurs, avec ce système, les élèves ne me posent leurs questions que par le biais de l’écrit… Et j’ai trouvé qu’elles étaient beaucoup plus nombreuses que lors de mes interventions en présentiel ! »

Mettre en place des relais
En plus des ateliers – à distance ou non, l’APECITA offre une alternative aux établissements avec lesquels il est difficile d’organiser des rendez-vous : « Nous leur envoyons un kit et nous formons le professeur à distance. Il devient le relais auprès de ses élèves », indique Morgane Prost, conseillère emploi-formation au bureau de Montpellier de l’APECITA. L’association propose également une deuxième formule, appelée « stratégie et techniques de recherche d’emploi ». Elle inclut des interventions qui peuvent durer d’une demie à plusieurs demi-journées, pour un total de trois jours. L’APECITA accompagne les jeunes dans l’élaboration de leur projet professionnel en les sensibilisant à la nécessité d’une réflexion stratégique personnelle, afin de les aider à mettre en avant leurs compétences, leurs valeurs ainsi que leur motivation. Les conseillers proposent aussi aux participants leur expertise sur l’utilisation des réseaux sociaux professionnels ainsi que sur la construction d’un CV et d’une lettre de motivation. « Pour nos élèves, l’intervention d’un spécialiste extérieur sur l’insertion professionnelle est importante, car elle permet d’avoir une vision du marché de l’emploi que nous n’avons pas forcément, explique Cécile Chavigny, directrice de la MFR de Gien, située dans le Loiret. Son collègue Florian Ciret ajoute que « l’intervention permet aux élèves de réfléchir à la poursuite d’études. Les postes proposés au niveau Bac pro sont très pauvres, il faut donc les inciter à poursuivre leurs études. » Souvent, les interventions ne se limitent pas uniquement au sujet de l’emploi : « Les animatrices arrivent à aborder de nombreux sujets. Elles expliquent aussi le côté administratif d’une prise de poste », précise la directrice. Dans le cadre des conventions, les établissements reçoivent également les publications de l’APECITA (Les tendances de l’emploi, le cahier expert orientation mode d’emploi et le guide des métiers de l’agriculture) et sont abonnés à Tribune Verte. En parallèle, ils bénéficient d’une plus grande visibilité sur le site Web agrorientation.com

Claire LAMY-GRANDIDIER (Tribune Verte N°2950)

Convention d’insertion : UNE SENSIBILISATION AU PROJET PROFESSIONNEL
Comment se présente le marché de l’emploi ? Quelles sont les possibilités de poursuite d’études après un diplôme ? Quelles personnes peuvent être des ressources pour aider à construire son projet professionnel ? Voici les principales informations que l’APECITA délivre aux apprenants lors de ses interventions dans les établissements d’enseignement. Des interventions collectives et/ou personnalisées qui peuvent être formalisées dans le cadre d’une convention annuelle d’insertion professionnelle. « Ce partenariat permet également aux établissements de bénéficier d’un abonnement pour l’année à Tribune Verte et de recevoir plusieurs documents récents édités par l’APECITA, comme le guide des métiers de l’agriculture ou le cahier expert orientation mode d’emploi », explique Karine Rousset, conseillère emploi-formation à l’APECITA Rhône-Alpes. La convention peut également prévoir des interventions de deux heures sur le marché de l’emploi, ou de plusieurs journées sur les techniques de recherche d’emploi (CV, lettre de motivation, entretien, projet professionnel…) Enfin, par la signature de cette convention, l’APECITA s’engage à augmenter la visibilité de l’établissement sur le site www.agrorientation.com

 

Crédit photo : JULIEN EICHINGER/ADOBE STOCK