EPL Chartres « La Saussaye » : Des certificats de spécialisation répondant aux enjeux de diversification

Il sera bientôt possible de suivre une formation pratique dans le maraîchage ou la culture de plantes à parfum, aromatiques et médicinales à l’EPL Chartres « La Saussaye ». L’établissement ouvre en effet à la rentrée prochaine deux nouveaux certificats de spécialisation.

À la rentrée prochaine, les centres de formation pour apprentis (CFA) et pour adultes (CFPPA) de l’EPL Chartres « La Saussaye » (Eure-et-Loir) proposeront deux certificats de spécialisation (CS) en mention AB : « conduite de productions maraîchères » et « conduite de la production de plantes à parfum, aromatiques et médicinales ». Dans ces deux formations continues d’une durée de neuf mois, les apprenants pourront notamment avoir accès à un nouvel atelier de maraîchage de 2 000 m². Cet espace a été conçu au cours du printemps 2022 dans une partie de l’exploitation agricole de 140 hectares de l’établissement public local. Il est mis en place deux ans après la création d’un BP REA option maraîchage. « Traditionnellement, nous sommes dans un bassin de production spécialisé dans les grandes cultures, mais avec les besoins en diversification, la demande sociétale qui change, l’intérêt pour la vente directe et la loi EGalim (qui fixe des objectifs d’approvisionnement pour la restauration collective), l’EPL a lancé ce BP REA option maraîchage, explique Mathieu Rioult, développeur formations au sein de l’EPL. Le CS est différent. Il ne s’adresse pas aux candidats voulant s’installer en tant que chefs d’exploitation, mais plutôt aux futurs techniciens de production ou chefs de culture. »

BTSA aménagements paysagers

Les deux formations débuteront fin novembre. Chaque CS pourra accueillir jusqu’à 15 candidats. En charge de la sélection, Mathieu Rioult s’intéresse aux parcours des candidats (disposant au minimum d’un diplôme de niveau 4 – baccalauréat), à leurs connaissances et à leurs projets professionnels. Toutes les candidatures pourront être étudiées jusqu’en septembre. En revanche, pour le nouveau BTSA aménagements paysagers ouvert à la rentrée 2022 en formation continue pour adultes, les délais sont plus courts. Les candidats intéressés doivent se manifester très rapidement, au risque que le cursus ne voie pas le jour cette année. Cette formation continue, d’une durée d’un an, s’adresse aux personnes détenant au minimum un diplôme de niveau 4. « Dans l’idéal, nous cherchons des personnes avec une expérience dans l’aménagement paysager qui souhaiteraient obtenir un diplôme de niveau supérieur, indique Mathieu Rioult. Il nous faut des candidats à l’aise pour revenir en cours. Ils auront de la théorie, mais aussi de la pratique. »
À moyen terme, l’EPL espère obtenir une accréditation pour proposer ce diplôme en apprentissage. « La filière paysage est la plus importante en matière d’apprenants pour l’EPL. Il nous manque toutefois ce diplôme », justifie-t-il.
Aujourd’hui, quatre grands domaines sont enseignés au sein de l’EPL : le paysage (Capa, Bac pro, BP), l’agriculture (Capa, Bac pro/ techno, BTS, BP, CS), l’agroalimentaire (Bac pro, BTS, LP) et la restauration (CS, Capa). Pour Mathieu Rioult, le nouvel espace maraîchage pourrait « devenir la pierre angulaire » de l’établissement. En effet, la haie plantée en bordure de cette parcelle sera gérée par les apprenants de la filière paysage. Les élèves des filières restauration et agroalimentaire pourront, quant à eux, cuisiner ou transformer les légumes et plantes aromatiques produits.

Tribune Verte, n°2992, CAROLINE EVEN