Devenir ingénieur après un Bac + 2 ou + 3 : à chaque cursus, son concours

Vous avez ou vous préparez un BTSA, une licence, un DUT ? Découvrez les différents concours pour accéder aux écoles d’ingénieurs.

Vous êtes titulaire d’un Bac + 2 ou d’un Bac + 3 et souhaitez intégrer une école d’ingénieurs ? Deux cas de figure sont possibles : soit l’établissement est à accès direct et il faut candidater par dossier. L’école va alors examiner votre parcours et vous faire passer un entretien de motivation. N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès des écoles pour connaître les conditions d’admission. Si l’établissement visé est accessible après un concours, vous devrez alors passer, selon votre cursus, l’un des concours suivants : B bio, C bio, C2 et la voie apprentissage.

Concours C bio : la prépa ATS Bio fortement conseillée

Si vous êtes titulaire d’un BTSA, de certains BTS et DUT (1), il faudra passer le concours C bio. Les écrits de ce concours se composent d’une épreuve de biologie (3 h), une de physique (2 h), une de chimie (2 h), une de mathématiques (3 h), et une d’expression française (4 h). Les candidats admissibles sont alors amenés à passer les épreuves orales qui se composent d’un TP de biologie (1 h), d’une épreuve d’anglais (1 h 30) et d’un entretien de motivation (30 min).
Il faut savoir que ces épreuves reposent sur le programme enseigné en prépa ATS bio (pour « adaptation technicien supérieur »). C’est pourquoi le passage par l’une des douze prépas réparties sur le territoire est fortement conseillé. La formation se déroule sur une année. Des cours de mathématiques, physique-chimie et biologie sont au programme, au même titre que le français et l’anglais. Comme dans une classe préparatoire « classique », les élèves doivent préparer des « colles » orales ainsi que des devoirs sur table surveillés hebdomadaires. La prépa ATS bio ressemble, dans son fonctionnement, aux classes préparatoires BCPST post-bac. Dans cette formation aussi le niveau est soutenu, mais il est adapté au niveau des élèves issus des BTSA, BTS et DUT. À noter que si vous êtes en DUT deuxième année1, il est possible de vous tourner vers le concours C2. La sélection repose sur l’examen du dossier des candidats et des épreuves orales d’admission (entretien avec le jury, entretien sur les travaux ou mémoire de stage, oral d’anglais).
Si vous êtes titulaire ou en cours d’obtention d’une licence ou d’une licence professionnelle (2), il faudra vous inscrire au concours B. Il est possible de candidater dès la L2 (pas pour la licence professionnelle). La sélection sur dossier porte sur les résultats obtenus au baccalauréat, les résultats obtenus durant le cursus choisi et les activités extrascolaires. À partir du concours 2021, il n’y a plus d’épreuve écrite pour les candidats issus d’une licence de biologie. Les candidats ne suivant pas une licence dans ce domaine passent à la place une épreuve écrite de biologie.
Les candidats admissibles devront passer une épreuve orale d’anglais, un oral de sciences et société ainsi qu’un entretien avec le jury.

Willy Deschamps et Danielle Bodiou, Tribune Verte n°2975

(1) La liste des spécialités éligibles est disponible sur le site www.concours-agro-veto.net
(2) La liste des mentions éligibles est disponible sur le site www.concours-agro-veto.net
Crédit photo: PST/STOCK.ADOBE.COM