Vos référents dans la filière Vigne et vin
Morgane PROST : montpellier@apecita.com
Laurence STEPHAN : reims@apecita.com
Stéphanie MEAUDE : contact-aqu@apecita.com

Voit-on se développer de nouveaux métiers, des métiers d’avenir ?

"Ce sont en réalité les métiers ainsi que les techniques culturales et de process qui évoluent. Même si la filière veille à certaines traditions régionales : différentes tailles spécifiques, vendanges exclusivement manuelles en Champagne… Elle n’en est pas moins attentive aux évolutions techniques. La filière doit prendre en compte les évolutions réglementaires environnementales mais aussi l’essor des vins du Nouveau Monde.

Les entreprises sont aussi de plus en plus conscientes de leur responsabilité sociale et environnementale. La nature et l’humain rentrent en compte dans l’évolution des pratiques. Sur les propriétés, notamment dans le Bordelais, on voit se développer les techniques de biodynamie, les travaux du sol tractés par des chevaux, la tonte de l’herbe par des moutons… Beaucoup d’entre elles ont converti tout ou une partie de leur vignoble en agriculture biologique, sans pour autant demander la certification.

L’œnotourisme est également en plein essor. Si les initiatives étaient relativement isolées il y a encore quelques années, cette activité est en pleine structuration. Des formations se développent pour préparer les étudiants aux métiers de ce secteur (chargé de projet oenotouristique, chargé d’animation, chargé de communication et de promotion…) qui peuvent s’exercer dans des structures telles que des offices du tourisme, des comités régionaux du tourisme, des caves coopératives ou des maisons indépendantes."...Lire la suite

 

De réelles opportunités pour évoluer dans sa carrière vitivinicole

Les principaux métiers de la filière vitivinicole :

Il existe en réalité deux filières dans le secteur, la filière viticole et la filière vinicole. La filière viticole a pour but la culture du raisin. Les principaux métiers représentés sont les ouvriers viticoles, pour certains tractoristes (conducteurs de tracteurs enjambeurs), chargés des plantations, de la culture, de l’entretien de la vigne et des vendanges. Nous trouvons également des chefs d’équipe et des responsables de vignoble, qui, en plus de la participation au travail de la vigne, sont également en charge d’organiser le travail, de manager et de travailler en lien avec les équipes en cave et/ou les équipes de direction, pour élaborer un raisin correspondant aux attentes des spécificités des maisons et domaines. La filière vinicole a, quant à elle, un rôle la transformation du raisin en vin. L’un des principaux métiers est l’agent de chai ou caviste, chargé des différents travaux de la cave : process d’élaboration du vin, habillage des bouteilles et conditionnement. Les maîtres de chai ou chefs de cave doivent, en plus de la participation à ces différents travaux, organiser le travail, manager et travailler avec les équipes du vignoble et/ou les équipes de direction. On retrouve également l’œnologue dont le rôle est non seulement d’assembler des vins issus de cépages différents mais aussi d’optimiser les différentes étapes de vinification, d’élevage, de mise en bouteille.

Il est important de préciser que, en fonction de la taille très variable des exploitations, les ouvriers et techniciens peuvent exercer à la fois sur la partie viticole et sur la partie vinicole. Par ailleurs, toujours en fonction de la taille des exploitations, les directeurs techniques ou directeurs d’exploitation sont chargés d’en- cadrer les différentes équipes, de la gestion technique ou globale, de la veille sur les nouvelles techniques culturales et de leur mise en œuvre. Enfin, d’autres métiers plus transverses viennent compléter la liste : caristes, technico-commerciaux (en vin et agrofourniture), commerciaux à l’export, conseillers viticoles, expérimentateurs...Lire la suite

Quel marché de l’emploi dans la filière vitivinicole ?

Il existe en fait deux filières dans la filière, la filière viticole et la filière vinicole. La filière viticole a pour but la culture du raisin. Les principaux métiers représentés sont les ouvriers viticoles, pour certains, tractoristes (conducteurs de tracteur enjambeur), chargés des plantations, de la culture, de l’entretien de la vigne et des vendanges. On trouve également des chefs d’équipe et des responsables de vignoble qui, en plus de la participation au travail de la vigne, sont également chargés d’organiser le travail, de manager et de travailler en lien avec les équipes en cave ou les équipes de direction, pour élaborer un raisin correspondant aux attentes et spécificités des maisons et domaines.
La filière vinicole a, quant à elle, pour rôle la transformation du raisin en vin. L’un des principaux métiers est l’agent de chai ou caviste, chargé des différents travaux de la cave : process d’élaboration du vin, habillage des bouteilles et conditionnement. Les maîtres de chai ou chefs de cave doivent, en plus de la participation à ces différents travaux, organiser le travail, manager et travailler avec les équipes du vignoble ou les équipes de direction. On retrouve également l’œnologue, dont le rôle est non seulement d’assembler des vins issus de cépages différents, mais aussi d’optimiser les diverses étapes de vinification, d’élevage, de mise en bouteille…Lire la suite

Tendances de l'emploi en vigne et vin (édition 2019)

Tendances de l'emploi en vigne et vin (édition 2017)