Vos référents en Paysage
Margaux COUFLEAU : mcoufleau@apecita.com
Nathalie RIOU : nriou@apecita.com

 

Le secteur du paysage offre
de réelles perspectives d’évolution

"Une importante diversité de métiers est accessible à tous les niveaux de formation, du Capa jardinier-paysagiste à l’ingénieur, en passant par le bac pro, le BTS et la licence professionnelle. Ces formations sont dispensées par le biais de la formation initiale scolaire ou par la voie de l’alternance. D’autre part, avec la formation tout au long de la vie, les salariés et les chefs d’entreprise ont la possibilité d’enrichir leurs connaissances. Ils peuvent se perfectionner par le biais de la formation continue et des qualifications professionnelles (CQP) pour acquérir des compétences spécifiques reconnues dans le domaine"…Lire l’article complet

 

Quel marché de l'emploi dans la filière paysage? 

"Les formations qui mènent à ces métiers sont nombreuses. Des diplômes du CAP jusqu’au bac + 6, en passant par le bac pro et le BTS, permettent d’intégrer le secteur et d’y progresser. Les niveaux de qualifications sont en hausse.
Selon une récente étude de l’Unep, plus de 80 % des actifs sont diplômés. Seuls 18 % d’entre eux sont autodidactes, sans diplôme. 29 % des diplômés ont un CAPA/BPA. Les diplômés d’un bac pro représentent 28,5 % des actifs. Les formations de niveau supérieur (BTSA, licence pro et bac + 5) totalisent 24,5 % des actifs..." Lire l'article complet

Autre article sur la filière paysage

 

Tendances de l'emploi en paysage (édition 2017)

Les tendances de l'emploi en paysage