LE BTSA : Brevet de technicien supérieur agricole

Le  BTSA, diplôme de niveau III, relève du ministère de l’Agriculture. L’entrée en BTSA est possible après un Bac et la formation dure 2 ans. Le BTSA prépare à la responsabilité d'une exploitation ou d'une entreprise agricole, para-agricole ou à exercer une fonction de technicien supérieur salarié mais la poursuite d’études est possible.

Les options :

  • Secteur production

- analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole (ACSE)
- productions animales
- aquaculture
- agronomie - productions végétales
- production horticole
- génie des équipements agricoles
- développement de l’agriculture des régions chaudes
- viticulture-œnologie

  • Secteur transformation - laboratoire

- sciences et technologies des aliments (STA), spécialités : aliments et processus technologiques - produits céréaliers - produits laitiers – viandes et produits de la pêche
- analyses agricoles biologiques et biotechnologies (Anabiotec)

  • Secteur technico-commercial

- technico-commercial, spécialités : agrofournitures - jardins et végétaux d’ornement - vins et spiritueux – produits alimentaires et boissons - produits de la filière forêt/bois - animaux d’élevage et de compagnie

  • Secteur services

- développement, animation des territoires ruraux

  • Secteur aménagement

- aménagements paysagers
- gestion et maîtrise de l’eau (GEMEAU)

- gestion forestière
- gestion et protection de la nature (GPN)

LE BTS : Brevet de technicien supérieur

Le  BTS, diplôme de niveau III, relève du ministère de l’Education nationale. L’entrée en BTS est possible après un Bac et la formation dure 2 ans. Le BTS prépare à exercer une fonction de technicien supérieur salarié mais la poursuite d’études est possible.

Les options :

  • techniques et services en matériels agricoles
  • qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries (QIABI)
  • bio-analyses et contrôles
  • métiers de l’eau

DUT : Diplôme universitaire de technologie

Il est dispensé dans les instituts universitaires de technologie. Son enseignement bénéficie des avantages offerts par les Universités. La formation est orientée vers l’insertion professionnelle, mais permet également la poursuite d’études.

  • DUT Génie biologique, option :

- analyses biologiques et biochimiques
- industries alimentaires et biologiques
- agronomie
- diététique
- génie de l’environnement

  • DUT Génie chimique, génie des procédés, option bio-procédés

DEUST : diplôme d’études universitaires scientifique et technique

Il se prépare à l’université. Les contenus théoriques et pratiques de chaque spécialité sont le plus souvent définis en collaboration avec des entreprises et des collectivités locales.

- analyses des milieux biologiques
- biotechnologies
- distribution et qualité des produits alimentaires
- environnement et déchets
- géosciences appliquées (mines, eau, environnement)
- guide nature multilingue
- technicien de la mer et du littoral, option :
. aménagement environnement et littoral
. valorisation des produits de la mer