Votre référent en Forêt
Irène COUTANT : orleans@apecita.com
 

 

La polyvalence avant tout

« On trouve, dans la filière forestière, les métiers de la sylviculture, qui concernent la gestion et la mise en valeur des forêts, et les métiers de l’exploitation forestière, axés sur la production et la récolte du bois, avec des postes tels que garde forestier, conducteur d’engins, bûcheron... Mais il ne faut pas oublier les métiers du bois qui découlent des activités forestières et qui sont fortement générateurs d’emplois dans les industries du bois, dans les scieries, chez les fabricants d’emballage, ou encore dans les entreprises d’ameublements. Il y a aussi un réel engouement pour l’habitat durable, avec le développement des MOB (maison ossature bois). On y retrouve des postes d’opérateur de scierie, de menuisier, de constructeur ou d’ingénieur de production, d’ingénieur de bureau d’études, par exemple. Sans oublier les métiers du bois-énergie pour le chauffage qui progressent en termes de volumes de postes. Enfin, dans l’ensemble de la filière, on retrouve également tous les métiers liés au commerce.

Ces métiers peuvent s’exercer dans le secteur public (collectivités, Office national des forêts...) ou dans le secteur privé (coopératives, entreprises de travaux forestiers...). Il est également très fréquent que des salariés s’installent à leur compte. »

Pour en savoir plus

Site web les métiers du bois et de la foret

La filière forêt-bois présente de nombreux métiers très divers et témoigne d’une grande richesse d’emplois au sein des régions.

Le site web metiers-foret-bois.org propose de découvrir la filière forêt-bois pour permettre aux jeunes de bien s’orienter et se former. En effet, ce domaine tourné vers l’écologie, les énergies renouvelables et l’innovation s’inscrit comme un secteur porteur d’avenir.
Pour appuyer ce propos, le site détaille les différentes étapes de la valorisation du bois afin de montrer la polyvalence du domaine : la forêt (gestion forestière, sylviculture-plantation…), la transformation (sciage, bois énergie…), la fabrication (charpente, menuiserie…) et la mise en œuvre (construction, agencement…).
Afin de compléter ces informations, une classification des professions autour de 6 sous-secteurs d’activité a été créée afin d’identifier rapidement les métiers en fonction de ses propres préférences. De plus, il est également possible de répondre à un quiz en ligne qui permet de cibler ses goûts et d’indiquer vers quels métiers se rapporter. Ces deux options offrent ainsi aux jeunes une aide dans la construction de leur projet d’orientation. Un répertoire est également mis à leur disposition pour retrouver les diplômes, titres ou encore certifications disponibles en région ou dans un département choisi.
Enfin, le site donne aux jeunes la possibilité d’approfondir leurs recherches en contactant des organismes professionnels de la filière forêt-bois via leurs adresses web mises en ligne sur le site et classées par secteurs d’activité.

Pour en savoir plus : https://www.metiers-foret-bois.org/

 

Un potentiel de 25 000 créations d'emplois d'ici à 2020

"Les métiers de la forêt sont accessibles aux personnes passées par des formations diplômantes, du Capa au diplôme d’ingénieurs. Il est d’ailleurs intéressant de noter que le choix de l’alternance peut s’avérer judicieux. Ces métiers demandent en effet une technicité, un geste, un savoir-faire. Les entreprises n’hésitent donc pas à recruter des élèves en alternance afin de leur enseigner les bons gestes. Ce qui se traduit souvent par une embauche après l’obtention du diplôme. Tout le monde est donc gagnant.

Il existe aussi des formations qualifiantes type certificat de spécialisation ou encore certificat de qualification professionnelle, qui permettent d’acquérir de nouvelles compétences et peuvent ainsi faciliter l’accès à l’emploi…" Lire l'article complet

Tendances de l'emploi en forêt (édition 2017)


Les tendances de l'emploi en forêt