Télécharger la fiche métier (pdf)

Témoignages

  • Christine YODER

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai une formation d’ingénieur en agriculture (ISARA Lyon) que j’ai complétée par un master d’éco-conseiller à l’INSA de Strasbourg. Pendant une dizaine d’années, j’ai été responsable du programme de maîtrise des pollutions d’origine agricole à la Chambre d’agriculture de la Haute-Saône. Depuis 5 ans, je suis chargée d’études en aménagement et urbanisme.

En quoi consiste votre métier ?

Je suis chargée des études préalables aux aménagements fonciers et je représente la Chambre d’agriculture pour les projets d’infrastructures (routes, voies ferrées) qui ont un impact sur les terres agricoles et les forêts. Je défends également la position de la Chambre d’agriculture lors de l’élaboration des projets d’urbanisme par les communes ou lors de demandes de permis de construire faites par des agriculteurs. Je peux aussi être amenée à réaliser un diagnostic préalable pour estimer l’impact d’un projet sur l’agriculture.

Qu’appréciez-vous dans ce métier ?

Il est très varié et permet une multitude de contacts avec les élus. C’est un travail de médiation et de défense des intérêts collectifs agricoles. Mon expérience de terrain et ma vision pratique des exploitations permettent souvent de trouver un compromis.

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?

Ce métier est accessible à beaucoup de profils mais il est impératif de bien connaître les exploitations agricoles. Il faut également avoir un bon sens de la négociation, de la diplomatie, et savoir imposer son point de vue. Enfin, il faut être en veille permanente et se former pour tous les aspects juridiques.

Christine YODER Chargée d’études en aménagement et urbanisme en Haute-Saône

Formation

Mission, activité du métier

Conditions d'exercice

Compétences et qualités

Perspectives d'évolution

Pour en savoir plus

Offres de formation

Offres d'emploi