Télécharger la fiche métier (pdf)

Témoignages

  • Alcides TAVARES LOPES

En quoi consiste votre travail ?

Pendant une quinzaine d’années, j’ai été bûcheron manuel dans une entreprise de travaux forestiers. Puis j’ai suivi une formation de 6 mois en abattage mécanisé pour devenir conducteur de tête d’abattage dans cette même entreprise. Je conduis une machine qui abat des pins maritimes, enlève les branches et découpe les troncs en fonction de la destination du bois : ameublement, parquet, palettes, pâte à papier, etc. La machine est pilotée par informatique. Avec moi, un autre salarié débarde le bois découpé.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?

J’ai toujours aimé travailler en forêt. C’est un métier solitaire mais je suis entièrement autonome et responsable de ce que je fais. Je passe mes journées à l’intérieur d’une machine mais c’est confortable.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Il faut d’abord avoir de bonnes bases en bûcheronnage manuel et bien sûr aimer travailler dehors de façon solitaire. Il faut aussi être un peu mécanicien pour faire face aux petites pannes. Et ne pas oublier que l’on conduit une machine qui a un coût élevé, c’est une responsabilité.

Alcides TAVARES LOPES Bûcheron-Conducteur de tête d’abattage dans les Landes (40)

Formation

Mission, activité du métier

Conditions d'exercice

Compétences et qualités

Perspectives d'évolution

Pour en savoir plus

Offres de formation

Offres d'emploi