Télécharger la fiche métier (pdf)

Témoignages

  • Claire LEMERRE

Quelle formation avez-vous suivie ?

Après un Brevet d’études professionnelles en élevage équin, j’ai préparé un Bac Pro Conduite et gestion des exploitations agricoles avec l’option productions animales en apprentissage. Le haras qui m’accueillait comme apprentie m’a ensuite embauchée.

En quoi consiste votre travail ?

Le haras compte plus de 150 chevaux et se consacre exclusivement aux compétitions de saut d’obstacle. Je suis chargée de transporter les chevaux vers les concours, ce qui veut dire que je travaille en moyenne un week-end sur deux. Sur le haras, je m’occupe de l’organisation de l’écurie, de l’alimentation, du bon état des chevaux et des soins à apporter (maréchalerie, vermifugation, etc.). Je ne monte jamais à cheval.

Pourquoi avoir choisi cette voie ?

J’ai toujours aimé le cheval. Chez mes parents agriculteurs, j’en avais un pour le plaisir. J’apprécie de travailler au contact des animaux et de les soigner. Cela m’a donné envie de travailler dans cette filière. De plus, mes employeurs me font confiance et me laissent beaucoup d’autonomie.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut faire ce métier ?

Il faut d’abord être passionné par les chevaux et ne pas compter ses heures. Ce métier nécessite également de la minutie, de la rigueur, de l’organisation car on travaille souvent avec des animaux de compétition. Enfin, même si c’est parfois un peu dur physiquement, ce métier n’est pas seulement réservé aux hommes. Si on travaille bien, on peut facilement se faire accepter en tant que femme.

Claire LEMERRE Agent d’élevage équin dans la Manche

Formation

Mission, activité du métier

Conditions d'exercice

Compétences et qualités

Perspectives d'évolution

Pour en savoir plus

Offres de formation

Offres d'emploi