VAE : CE QUI CHANGERA LE 1ER OCTOBRE

Les nouvelles modalités de mise en œuvre de la validation des acquis de l'expérience sont contenues dans un décret paru au JO en juillet dernier.

Sont désormais éligibles à la VAE les activités professionnelles salariées et non salariées, les activités bénévoles ou volontaires, les responsables syndicaux et les élus locaux. De même certaines activités réalisées en formation initiale et continue (périodes en entreprise, stages, .) peuvent maintenant être prises en compte. Par ailleurs, les activités devront avoir été exercées pendant au moins un an (contre trois précédemment). Enfin les certifications totales ou partielles délivrées par l'organisme certificateur sont acquises à vie et non plus pour une durée de cinq ans. D'autres dispositions figurent également dans ce décret…Pour plus d'informations