En compétition de saut d’obstacles, cavalier et cheval sont sur la piste. Même s’il demeure au bord du terrain de concours, le groom de concours a cependant un rôle primordial dans les performances du cheval, mélange de nounou et de préparateur sportif.

Samantha Djeriwo, 27 ans, est groom de concours au haras des Grillons. « J’ai commencé à faire ce métier à 17 ans, ma famille étant déjà dans le milieu des chevaux. J’ai appris sur le terrain, petit à petit, au fil de mes expériences : j’ai été groom maison, cavalier maison, groom de concours, et j’ai travaillé pour plusieurs écuries en France et à l’étranger », explique la jeune femme. La différence entre un groom de concours et un groom mai- son ? Comme le nom l’indique, le groom de concours accompagne le cheval sur ses épreuves de saut d’obstacles, quel que soit le pays. « C’est un rythme de vie particulier : nous bougeons beaucoup, nous ne sommes pas souvent à la maison. Il m’est arrivé de rester plusieurs mois d’affilée en Espagne ou en Floride », indique-t-elle…Lire la suite

 

Crédit photo : E.THOMAS/PIXEL IMAGE