UN DU «MISE EN ŒUVRE D’UNE UNITE DE METHANISATION »

La mise en place d’une filière méthanisation en Lorraine a conduit l’EPL agro de la Meuse, l’Ensaia et l’université de Lorraine, à proposer un diplôme universitaire « mise en œuvre d’une unité de méthanisation ». Unique en France, cette formation s’adresse à des conducteurs d’unités et agents assurant le suivi et la maintenance de méthaniseurs mais aussi à tout métier ayant un lien avec la méthanisation.

 

La méthanisation est cette technologie éprouvée permettant de produire une énergie renouvelable, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et les émissions de méthane du monde agricole. Son principe ? Des déchets organiques sont stockés dans une cuve cylindrique et hermétique appelée « digesteur » ou « méthaniseur » dans laquelle ils sont soumis à l’action de micro-organismes en l’absence d’oxygène. Les réactions biologiques aboutissent à la production de biogaz composé de méthane et de dioxyde de carbone, ainsi que d’un digestat utilisé comme fertilisant. Le biogaz peut être transformé en chaleur, en électricité et en carburant pour véhicules. Parvenue à maturité dans des pays comme l’Allemagne ou la Suède, la méthanisation est en plein développement en France où une nouvelle stratégie gouvernementale a vu le jour en mars 2013 (plan Emma) avec une cible consistant à multiplier par dix la capacité nationale de production de méthane agricole d’ici 2020. Début 2016, on comptait dans l’Hexagone 236 unités de méthanisation agricole et 31 unités de méthanisation territoriale. Le rythme actuel de construction est de 70 nouvelles installations par an. À ce jour, plus de 400 installations de biogaz sont raccordées au réseau, pour une capacité installée de plus de365MW…Lire la suite

Crédit photo : M.LECOURTIER/PIXEL.IMAGE