Quand l’horticulture conjugue pragmatisme et innovation

La filière offre une importante diversité de métiers qui sont accessibles à tous les niveaux de formation, du CAP agricole à l’ingénieur.

En production, la filière fait appel à des ouvriers saisonniers non qualifiés, mais aussi qualifiés. Suivant la taille de l’exploitation, on peut également avoir des postes de chef d’équipe et de chef de culture. On trouve aussi des postes dans les stations de conditionnement : chef de station, chef d’équipe, technicien agréeur qualité, conducteur de ligne. C’est un secteur délicat car les salariés doivent manipuler des produits frais et fragiles. Le technicien agréeur qualité, par exemple, est chargé de vérifier la conformité des produits. Ces postes sont accessibles à des profils plus généralistes en lien avec l’agroalimentaire. Il y a aussi des postes liés au commerce, pour lesquels les recruteurs recherchent plutôt des profils bac +2. Enfin, le secteur de l’expérimentation recrute souvent des BTS et des ingénieurs. On notera que l’horticulture, que ce soit en production fruitière, en culture légumière ou en horticulture ornementale, est un secteur qui recrute principalement en production. C’est pourquoi les niveaux les plus appréciés vont du CAP/BEP au BTSA, en fonction du niveau de responsabilité demandé…Lire la suite

Crédit photo : JACKF FOTOLIA