Oenologue, la personne qui possède la science du vin

Qu’il soit salarié ou indépendant, l’œnologue accompagne et supervise l’élaboration des vins. En tant que salarié, il travaille dans un centre œnologique, une cave coopérative, une société de négoce ou une exploitation viticole.

Indépendant, il est prestataire de services auprès de plusieurs domaines viticoles. Dans tous les cas, il doit justifier de solides connaissances scientifiques en œnologie, mais aussi en viticulture car il conseille aussi sur les pratiques viticoles. Aujourd’hui, le DNO (Diplôme National d’Oenologue), de niveau master (bac +5), est la seule formation habilitée pour exercer ce métier.

Au-delà de ces connaissances, l’œnologue doit faire preuve d’un sens élevé des responsabilités et d’une grande vigilance pour superviser les différentes étapes du processus d’élaboration du vin. De bonnes capacités d’écoute et d’analyse sont également indispensables. Les possibilités d’évolution sont nombreuses : directeur technique en exploitation, œnologue indépendant pour un salarié, commercial, agent marketing, formateur, chercheur… Dans tous les cas des compléments de formations sont nécessaires.

La fiche métier