NOUVELLE CLASSIFICATION DES NIVEAUX DE FORMATION EN 2019

Suite à la publication d’un décret (décret n° 2019-14 du 8 janvier 2019) au JO du 9 janvier 2019, les niveaux de formation sont désormais classés autrement.

Nouvelle classification

Niveau V (niveau CAP et BEP) devient niveau 3

Niveau IV (niveau BAC) devient niveau 4

Niveau III (niveau BAC+2) devient niveau 5

Niveau II (niveau BAC+4) devient niveau 6

Les niveaux de qualification

Le cadre national des certifications professionnelles prévu à l'article L. 6113-1 définit le niveau de qualification associé à chaque certification professionnelle en fonction de critères de gradation des compétences nécessaires à l'exercice d'activités professionnelles.
Ces critères permettent d'évaluer

  • La complexité des savoirs associés à l'exercice de l'activité professionnelle ; 

  • Le niveau des savoir-faire, qui s'apprécie notamment en fonction de la complexité et de la technicité d'une activité dans un processus 
de travail ; 

  • Le niveau de responsabilité et d'autonomie au sein de l'organisation de travail. 


Les niveaux 1 à 8 


  1. Le niveau 1 du cadre national des certifications professionnelles correspond à la maîtrise des savoirs de base. ; 

  2. Le niveau 2 atteste la capacité à effectuer des activités simples et résoudre des problèmes courants à l'aide de règles et d'outils simples en mobilisant des savoir-faire professionnels dans un contexte structuré. L'activité professionnelle associée s'exerce avec un niveau restreint d'autonomie ; 

  3. Le niveau 3 atteste la capacité à effectuer des activités et résoudre des problèmes en sélectionnant et appliquant des méthodes, des outils, des matériels et des informations de base, dans un contexte connu, ainsi que la capacité à adapter les moyens d'exécution et son comportement aux circonstances ; 

  4. Le niveau 4 atteste la capacité à effectuer des activités nécessitant de mobiliser un éventail large d'aptitudes, d'adapter des solutions existantes pour résoudre des problèmes précis, à organiser son travail de manière autonome dans des contextes généralement prévisibles mais susceptibles de changer, ainsi qu'à participer à l'évaluation des activités. Le diplôme national du baccalauréat est classé à ce niveau du cadre national ; 

  5. Le niveau 5 atteste la capacité à maitriser des savoir-faire dans un champ d'activité, à élaborer des solutions à des problèmes nouveaux, à analyser et interpréter des informations, en mobilisant des concepts, à transmettre le savoir-faire et des méthodes ; 

  6. Le niveau 6 atteste la capacité à analyser et résoudre des problèmes complexes imprévus dans un domaine spécifique, à formaliser des savoir-faire et des méthodes et à les capitaliser. Les diplômes conférant le grade de licence sont classés à ce niveau du cadre national ; 

  7. Le niveau 7 atteste la capacité à élaborer et mettre en œuvre des stratégies alternatives pour le développement de l'activité professionnelle dans des contextes professionnels complexes, ainsi qu'à évaluer les risques et les conséquences de son activité. Les diplômes conférant le grade de master sont classés à ce niveau du cadre national ; 

  8. Le niveau 8 atteste la capacité à identifier et résoudre des problèmes complexes et nouveaux impliquant une pluralité de domaines, en mobilisant les connaissances et les savoir-faire les plus avancés, à concevoir et piloter des projets et des processus de recherche et d'innovation. Le diplôme national de doctorat est classé à ce niveau du cadre national. 


Le socle de connaissances et de compétences professionnelles

Le socle de connaissances et de compétences mentionné aux articles L. 6121-2, L. 6324-1 et L. 6323-6 est constitué de l'ensemble des connaissances et des compétences qu'il est utile pour un individu de maîtriser afin de favoriser son accès à la formation professionnelle et son insertion professionnelle.

Ce socle doit être apprécié dans un contexte professionnel. Ces connaissances et compétences sont également utiles à la vie sociale, civique et culturelle de l'individu.

Le socle de connaissances et de compétences professionnelles comprend :

> La communication en français ;


> L'utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique ;


> L'utilisation des techniques usuelles de l'information et de la communication numérique ;

> L'aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d'un travail en équipe ;


> L'aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel ;


> La capacité d'apprendre à apprendre tout au long de la vie.

Source: Legisocial