Métiers de la forêt : UNE DEMANDE QUI PEINE A ETRE SATISFAITE

Avec la progression de la demande en bois-énergie, certains métiers de la  forêt sont en tension. Par ailleurs, les perspectives dans le domaine de la  construction bois augurent également le besoin de nouveaux profils dans la filière. Entretien avec Didier Polanowski, directeur du CFA du Loiret.

De nouveaux besoins apparaissent-ils dans les métiers de la forêt ?

Didier Polanowski : En ce moment, la filière est bousculée par la demande en bois-énergie : le bois manque pour y répondre. Cette situation est due à un déficit d’exploitation de la forêt privée, qui représente 75 % de la surface en France 1. Or, le gain de production ne pourra être réalisé que sur ces forêts, afin de ne pas mettre en péril l’équilibre de la forêt publique gérée par l’ONF. Pour aller chercher ce bois en forêt privée, la "filière a besoin de démarcheurs, de commerciaux, d’opérateurs de travaux. L’enjeu pour les acteurs du secteur est de prospecter les propriétaires qui ne gèrent pas leur forêt pour les convaincre de valoriser ce capital… Lire la suite