LANCEMENT DES 10 000 FORMATIONS AUX METIERS VERTS ET VERDISSANTS

Alors que les éco-activités et l’emploi environnemental au sens strict représentent 456 000 emplois, les professions vertes (qui ont une finalité environnementale) et verdissantes (dont l’exercice évolue avec les préoccupations environnementales) représentent déjà 4 millions d’emplois.

Pour répondre à ces nouveaux besoins en compétences, les pouvoirs publics ont lancé en mai dernier un plan d’investissement dans les compétences dans différents domaines : tri des déchets, utilisation de matériaux plus respectueux de l’environnement, méthanisation de la biomasse pour les agriculteurs, installation de nouveaux matériels (chaudières à condensation, pompes à chaleur…). Le plan prévoit 10 000 formations aux emplois de la transition écologique, le développement de la formation des salariés en insertion par l’activité économique dans le champ du recyclage, de l’économie circulaire et des ressourceries, ainsi que le financement de la GPEC dans un certain nombre de filières.

 

Pour en savoir plus