Ferme des Mesnils : une exploitation au service de la formation

Basée en Moselle, la ferme des Mesnils n’est pas tout à fait une exploitation comme les autres : elle est le support pédagogique de l’Eplefpa de Courcelles-Chaussy. Exploitation de polyculture-élevage, elle a développé un atelier de maraîchage bio et pratique la vente directe depuis dix ans.

La ferme des Mesnils, qui s’étend sur 180 hectares, produit du colza, du blé, de l’orge d’hiver, du maïs, et du tournesol, et gère un atelier d’élevage bovin laitier. Les 85 vaches laitières produisent 650 000 litres avec une ration à base de maïs-herbe-méteil. L’exploitation a converti onze hectares en agriculture bio en 2011. Lancé en 2008, l’atelier de maraîchage bénéficie du label bio : 50 espèces de légumes y sont produites sur une surface de trois hectares, dont 1 200 m2 de tunnels froids.

Un an plus tard, en 2009, la ferme choisit de développer la vente directe de légumes bio de saison issus de sa production, de produits locaux et de produits des lycées agricoles. Elle met en place un magasin de vente sur son site et livre des paniers de légumes à Metz. Elle propose aussi, depuis 2013, la vente de viande issue de son élevage de race charolaise. Conditionnées sous vide et étiquetées, les pièces de viande sont préparées uniquement sur commande et sont vendues au magasin sous la forme de colis. La ferme des Mesnils travaille en collaboration avec des ateliers lorrains agréés pour transformer certains de ses produits en saucissons, en roulades, en sauces, en soupes, en jus ou encore en nectars. Depuis peu, l’exploitation développe également une petite production de veau de lait, « pour répondre à la demande des consommateurs, nous élevons des veaux croisés bleu-blanc que nous achetons à un autre élevage », explique Matthieu Zehr, directeur de la ferme des Mesnils. Depuis novembre 2019, l’exploitation fournit le magasin de producteurs Metz Fermiers, situé à quelques kilomètres, à Montoy-Flanville.

Produire, former et expérimenter

La ferme des Mesnils est une exploitation classique en apparence. Pourtant, elle est aussi une véritable plateforme pédagogique adossée aux centres de formation de l’Eplefpa de Courcelles-Chaussy (voir ci-dessous). En tant qu’entité de l’Eplefpa, l’essentiel des décisions prises relève du conseil d’administration de l’établissement et prend en compte les autres structures du site. L’exploitation a plusieurs missions : la production, avec les mêmes contraintes qu’une exploitation classique afin d’être crédible auprès des apprenants et des partenaires professionnels ; la formation, auprès des 800 apprenants de l’Eplefpa, en relation avec les enseignants ; la recherche et l’expérimentation. Depuis de nombreuses années, elle gère également un pôle expérimental reconnu, en relation avec les organismes professionnels agricoles et l’Agence de l’eau Rhin-Meuse. Engagée dans la transition agroécologique, la ferme met en place des essais sur la qualité de l’eau, sur le désherbage alternatif en grandes cultures, sur la réduction des intrants… Dans le cadre d’un projet global d’actions pour la création et la restauration de réservoirs de biodiversité et de continuité écologiques sur le territoire, l’exploitation s’est engagée à planter et à entretenir des haies sur ses parcelles, en partenariat avec l’Engees (École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg). Elle a également introduit des plantes mellifères et a construit des nichoirs ainsi que des abris. Pour faire fonctionner l’ensemble de ses ateliers, la ferme des Mesnils emploie neuf personnes : un directeur, Matthieu Zehr, en charge du maraîchage et de la vente directe, un directeur adjoint, Antoine Brasset, s’occupant de l’élevage, trois salariés dans l’atelier de polyculture-élevage et quatre salariés pour le maraîchage et pour la vente directe. « Nous embauchons aussi des salariés occasionnels pour les traites les week-ends et pour des travaux ponctuels (épandage, ensilage…). Nous réfléchissons actuellement au recrutement de saisonniers pour le maraîchage », explique Matthieu Zehr. L’ensemble des salariés est aux 35 heures. « Ils assurent des permanences certains week-ends, payées en heures supplémentaires. »

Gérer les équipes et accompagner

Les employés doivent composer avec la présence presque permanente d’apprenants. « Nous accueillons des élèves en formation initiale, mais aussi de nombreuses personnes extérieures pour des formations courtes », indique Matthieu Zehr. Les salariés de la ferme doivent donc présenter une certaine sensibilité aux missions pédagogiques de la structure : « Ils n’ont pas le droit d’encadrer des groupes d’élèves ou d’étudiants, mais ils peuvent être présents en accompagnement, afin de faciliter les ateliers », explique le directeur. Pour recruter son directeur adjoint, la ferme des Mesnils a fait appel à l’APECITA. « Nous travaillons en confiance avec l’APECITA, notre annonce a donc été diffusée par leur intermédiaire. Nous avons réceptionné une dizaine de candidatures, et deux d’entre elles ont été retenues pour passer un entretien. C’est ainsi que nous avons embauché Antoine. » La ferme des Mesnils diffuse aussi régulièrement des annonces pour des postes d’agent en élevage, afin de remplacer un départ survenu en juin 2019 et un arrêt maladie d’un salarié. « Nous rencontrons des difficultés à recruter des agents d’élevage. Quatre personnes sont passées sur le poste depuis le mois d’août. Nous subissons la concurrence des exploitations classiques qui rencontrent également des difficultés de recrutement. Pour attirer et pour garder leurs salariés, les exploitants ont tendance à augmenter les salaires », conclut Matthieu Zehr.

Hélène FLAMANT (Tribune Verte 2932)

crédit photo : DR

EPLEFPA DE COURCELLES-CHAUSSY

L’Eplefpa (Établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricoles) de Courcelles-Chaussy (Moselle) est composé de trois centres de formation : un lycée d’enseignement général et technologique agricole (Legta), un centre de formation des apprentis (CFA), et un centre de formation professionnelle et de promotion agricoles (CFPPA). En tant que support pédagogique, la ferme des Mesnils fait également partie de l’Eplefpa. Chaque année, plus de 800 apprenants en formation initiale et continue et plus de 1000 professionnels en formation courte viennent se former à l’Eplefpa de Courcelles-Chaussy. L’Eplefpa dispense des formations dans les filières agricoles, du paysage, de l’agroéquipement, de l’environnement et du commerce.