EMPLOI ET HANDICAP : DES DROITS ET DES DEVOIRS

Il n’y a aucune obligation de mentionner au recruteur son handicap si celui-ci n’a aucun impact sur les capacités de travail du candidat dans le cadre du poste pour lequel il postule.

Comment peut-on définir le handicap ?

Nathalie Deunier : Il existe différentes définitions du handicap. Selon la loi pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées, datant de 2005, un handicap constitue « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »


Dans le champ de l’emploi, le ministère du Travail considère comme travailleur handicapé «toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychiques ».

Ce qu’il faut surtout avoir à l’esprit, c’est que « handicap » ne rime pas toujours avec «fauteuil roulant » ou « canne blanche ». Loin de là ! Les handicaps dits « invisibles » sont en fait les plus nombreux...Lire l'article complet

 

Crédit photo : ANDREY POPOV-FOTOLIA