Comment demander des bourses pour le lycée ?

Dès le lycée, les élèves peuvent bénéficier de bourses sur critères sociaux, et de bourses au mérite, d’un montant de 400 à 1.000 euros par an. La période des demandes est déjà ouverte.

Si vous entrez en seconde l’année prochaine, ou que vous allez poursuivre votre scolarité au lycée, en première ou terminale, sachez que vous avez la possibilité de demander l’attribution d’une bourse annuelle. Pour l’année scolaire 2020–2021, elle peut aller de 441 à 933 euros.
La bourse nationale de lycée est attribuée en fonction de deux critères : les revenus de votre famille et le nombre d’enfants à charge. Pour l’année 2020–2021, ce sont les revenus de 2019 qui sont pris en compte.

Un simulateur en ligne
Un simulateur en ligne vous permet de connaître votre échelon et donc le montant annuel de votre bourse. Pour faire votre demande écrite, vous avez jusqu’au 7 juillet 2020 pour envoyer un formulaire à votre établissement. Vous pourrez aussi faire une demande en ligne entre le 1er septembre et le 15 octobre 2020.
Mais vous pouvez aussi prétendre à d’autres bourses pour votre lycée. La prime d’internat (258 euros annuels) est attribuée automatiquement à tous les élèves boursiers scolarisés en internat. La prime d’équipement (341,71 euros) est versée aux élèves de première année de certaines spécialités de CAP, bac pro, bac techno ou brevet de technicien. Celle-ci est également attribuée automatiquement à ceux qui y ont droit.

Une bourse au mérite pour les mentions B et TB au brevet
Enfin, une bourse au mérite est accordée aux élèves boursiers ayant obtenu une mention bien ou très bien au brevet. Elle est versée à chacune de vos années de lycée, en plus de votre bourse de lycéen, et s'étale de 402 (1e échelon) à 1.002 euros (6e échelon).
Toutes ces bourses sont attribuées aux élèves scolarisés dans des lycées généraux, technologiques et professionnels, publics comme privés sous contrat. Vous pouvez également y prétendre si vous entrez dans un établissement régional d’enseignement adapté (EREA).

Source : L’étudiant