Avec le concours Prot’Eat, l’interprofession Terres Univia met en lumière des innovations portées par des start-up et des PME pour doper la consommation de légumineuses et de protéines végétales en France. Biscuits, pâte à tartiner ou encore « fromages » végétaux : des formes originales pour valoriser les cultures de pois, de féveroles, de lupin et de légumes secs.

En France, si les légumes secs ont le vent en poupe (lentilles, haricots secs, pois chiches, etc.), d’autres légumineuses moins connues - féveroles, pois, lupin – peinent à trouver leur place chez le consommateur, observe Noémie Simon, ingénieur Valorisation Alimentation Humaine à l’interprofession des huiles et protéines végétales Terres Univia. « Ces légumineuses sont très peu connues des consommateurs français, et restent plutôt utilisées en ingrédients fonctionnels dans l’agroalimentaire, ou exportées vers le Moyen- Orient et l’Inde, un marché peu valorisé et en recul pour nos filières françaises. Pourtant, ces légumineuses pourraient gagner en valeur ajoutée au travers de préparations et de recettes innovantes, comme il en existe dans les pays anglo-saxons. »…Lire la suite

Crédit photo: Terres Univia